Hugo : mes profs, mon campus, mon diplôme !

Hugo : mes profs, mon campus, mon diplôme !Apprenti-ingénieur cyber en 3ème année à l’ENSIBS, Hugo est à la fois sur le campus et en entreprise.

Mon parcours

Une fois son DUT « Réseau et Télécoms » en poche, Hugo a souhaité intégrer une école d’ingénieurs. Il se donne alors un an avant de se lancer. Satisfait de son stage de deuxième année à l’IUT de Lannion chezPredicSis, il poursuit là-bas par un CDD d’un an. Il travaille alors comme développeur web dans cette start-up lannionnaise spécialisée dans l’anticipation des comportements des internautes à partir des données laissées sur Internet. Son activité l’amène à s’intéresser à la sécurité des données. Il fait son choix et décide de s’orienter vers la formation d’ingénieur en « Cyberdéfense » de l’ENSIBS. La seule en France qui est proposée par apprentissage.  Il partage donc son temps entre la formation et son entreprise. En première et deuxième année, il alterne 1 mois à l’école, 1 mois en entreprise. Maintenant en troisième année, il est 6 mois sur le campus et 6 mois chez PredicSis.

Mon campus

Aussitôt après avoir intégré la formation, c’est toute une équipe qu’il découvre et qui va l’accompagner, lui et ses quelques 30 camarades de promotion. Jessica, bien sûr, est « un contact très utile », ajoute-t-il. « C’est elle qui fait le lien entre l’entreprise et l’école. Elle prend en charge toutes les questions relatives au contrat d’apprentissage. Si je suis absent, ou si j’ai un problème, elle gère la relation avec le CFAI. Elle s’occupe de toute la partie administrative de l’apprentissage ». Quant à Xavier, lui est « important pour la relation humaine avec l’entreprise. Il passe nous voir en entreprise, pour savoir si tout se passe bien, si nous n’avons pas de difficultés. Cela permet d’avancer sereinement ». Xavier, nous confie-t-il, « il a même le don d’être là quand tout va bien ! On a l’impression d’avoir toujours quelqu’un à nos côtés. » Et pour preuve, côté cours c’est Laurent le responsable de la filière qui est au contact des apprentis-ingénieur. « Nous ne sommes jamais tout seul dans notre scolarité ».

« Dans la spécialité cyber, nous avons aussi beaucoup de projets. Guillaume est notre référent. Si nous avons une question technique ou un besoin matériel spécifique, il est toujours là pour nous aider ». C’est avec lui qu’Hugo a travaillé la réalisation d’un clip vidéo d’une cyberattaque lors de la visite de la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en septembre 2017.  Sans oublier Charles, qui l’a reçu lors de son entretien à l’entrée de l’ENSIBS. Responsable de la formation « il coordonne, par exemple, avec l’équipe enseignant des projets pour notre promotion ». De l’escape challenge au Forum International de la Cyber en passant par une simulation de d’attaque sur l'île Bailleron…, « son équipe ne manque pas d’imagination pour nous mettre en situation ».

Malgré un emploi du temps bien chargé, Hugo vit pleinement sa passion du handball. Inscrit au Club de Plescop au niveau pré-national, il s’entraîne 3 fois par semaine sans compter le match du week-end. S’il n’est pas sur le terrain, c’est à la piscine ou sur un mur d’escalade qu’il « trouve son équilibre. Ces activités sportives sont nécessaires pour moi. C’est une façon de s’évader des écrans et de sortir du virtuel ».

Mon diplôme

Depuis sa 2ème année d’ingénieur, il est accompagné par François en charge des relations entre l’École et SciencePo Rennes. Après l’obtention de son diplôme d’ingénieur, il intégrera en effet directement le Master « Sécurité, Défense, Intelligence stratégique » à SciencePo Rennes. Un accès qui lui est permis grâce au partenariat entre les deux établissements. Pour Hugo, ce Master permet d’être préparé à tous les aspects de la cyberdéfense : technique, juridique et géopolitique.